0

Comment devenir apiculteur ?

comment devenir un apiculteur

Offrant un cadre de travail en pleine nature, le métier d’apiculteur donne l’accès à de nombreux débouchés. Le rôle d’un tel spécialiste s’étend sur divers domaines concernant principalement les abeilles. Une formation courte ainsi que certaines qualités sont indispensables pour exercer cette profession.

Ses attributions

L’apiculteur est un éleveur spécialisé dont le rôle principal est de s’occuper des abeilles. Il s’assure de leur survie en leur offrant les meilleures conditions pour qu’elles restent en bonne santé. En plus d’entretenir leur ruche, il contrôle leur ponte, la production de miel et les produits dérivés comme les bonbons au miel, la propolis ou la gelée royale. Il peut lui-même vendre les produits obtenus ou faire appel à un commerçant pour cela.

La qualité ainsi que la variété du miel dépendent de l’environnement dans lequel ses colonies évoluent. Il revient à l’apiculteur de faire en sorte que cet environnement soit propice aux résultats attendus en se basant sur son savoir-faire et ses connaissances.

C’est également ce professionnel qui doit veiller à ce qu’il y ait une reine en bonne santé dans chaque ruche. A noter que cette dernière doit répondre à certaines normes d’hygiène. Par ailleurs, l’apiculteur ne doit avoir aucun terrain allergique pour exercer efficacement son métier. Il peut s’aider d’une équipe ou travailler seul, mais doit être disponible à plein temps.

La formation à suivre

formation en apiculture

Il n’y a pas de formation proprement dite en apiculture. L’apprenant se dotera du savoir-faire dans ce domaine grâce à un apiculteur professionnel.

L’apprenant peut toutefois suivre une formation professionnelle pour renforcer ses acquis. Il apprendra à gérer au mieux une exploitation et connaîtra les bases de l’élevage d’abeilles grâce à un BPREA ou Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole ou encore un BPA ou Brevet Professionnel Agricole. Une formation en gestion d’entreprise sera également utile au futur apiculteur, car ce métier revêt un aspect entrepreneurial.

Des formations initiales complétées par des stages sont également disponibles pour l’apprenant. Les enseignements qui sont généralement de courtes durées permettront d’en savoir plus sur les techniques de production, la transformation des produits, l’entretien des ruches, la vente, la nutrition et la gestion des abeilles, etc.

Durant leur cursus, les étudiants doivent se munir de gants, de ruchettes, d’un peu de cire d’abeille si besoin, de vêtements clairs et de voile. Chacun doit s’occuper d’une reine et de sa colonie. L’état de celle-ci ainsi que le résultat d’un examen théorique révèleront si l’étudiant est considéré comme un bon apiculteur ou non.

Les principales qualités d’un apiculteur

Vouant une réelle passion pour la terre et le terroir, l’apiculteur doit être observateur et avoir des connaissances non seulement en botanique mais aussi en production et élevage de colonies. Courageux et persévérant, il doit savoir faire face aux variations climatiques et à la fragilité des abeilles.

Travailleur, il doit également s’adapter aux heures flexibles indispensables dans ce métier, dans lequel les horaires changent en fonction des conditions climatiques et des périodes de l’année. Avoir une bonne condition physique est aussi une qualité primordiale pour l’apiculteur qui doit transporter un matériel lourd.

Mr Komen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *