1

Comment faire un mojito ?

Qui dit mojito qui Ernest Hemingway. Ce cocktail, originaire de Cuba, et en effet devenu populaire grâce à cet écrivain américain qui en était grand consommateur. Il n’est donc pas étonnant s’il figure parmi les cocktails les plus demandés aux bars, non seulement en France, mais dans toute l’Europe. Outre son goût parfumé, puisqu’il faut rappeler qu’il est préparé avec du rhum, du sucre, de la menthe et du citron vert, il est surtout apprécié pour sa fraîcheur puisqu’il est également composé avec de la glace et de l’eau gazeuse. Comment réussir un mojito ? Découvrez la technique.

Les astuces pour un mojito parfait

Comme mentionné plus haut, les essentiels du mojito sont une poignée de feuilles de menthe fraîches, un citron vert bien mou, une cuillère à café de sucre brin, de la glace pilée, et du rhum blanc (environ 4 cl).

La première étape consiste à couper le citron en quartier. Ensuite, choisissez un verre bien épais, solide et profond : tapissez-en le fond avec les morceaux de citron, ajoutez les feuilles de menthe et le sucre. A noter qu’il est possible de remplacer le sucre par du sirop de menthe glaciale.

La seconde étape est d’écraser le mélanger à l’aide d’un pilon puis d’ajouter la glace pilée aux 2/3 du verre. Versez ensuite un verre à shooter de rhum, soit 4 cl. Vous l’aurez remarqué, au lieu d’utiliser un verre à shooter, les barmans ont l’habitude de verser l’alcool en un filet fin pendant 4 secondes.

La troisième et dernière étape consiste à compléter le cocktail avec de l’eau gazeuse, de préférence agressive, à l’exemple du Perrier. L’astuce est aussi de mettre deux pailles au lieu d’une car le mojito fait partie de ces cocktails très riches en grumeaux, avec lesquels les pailles risquent de se boucher rapidement. Et voilà, le mojito est fin prêt pour être dégusté.

Où boire les meilleurs mojitos de Paris

Pour vous inspirer, voici les bonnes adresses où boire les meilleurs mojitos de Paris. A Andy Walhoo, les parisiens se bousculent pour commander un bien frais mojito, notamment lors de l’happy hour, avant 20h. Le Mojito Lab est aussi une institution intéressante, vu qu’il est possible d’y trouver les plus grandes déclinaisons du mojito. Idem pour le Bar Sans Nom , l’Alcazar, le merle Moqueur, ou encore le bar Le Forum. Faites également un tour au Pixel Bar qui, situé en plein cœur de Saint-Germain des Prés, a déjà remporté le prix du meilleur mojito de Paris.

Mr Komen

One Comment

  1. Bonjour et merci pour cet article très utile. Je cherchais sur Paris ou l’on pouvait boire les meilleurs mojito. J’ai enfin trouvé merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *