0

Comment laver un tapis ?

Le tapis est un incontournable accessoire de décoration qui donne du cachet à votre intérieur tout en lui apportant chaleur et confort. Ainsi, apporter un soin particulier à son entretien est indispensable afin de le garder le plus longtemps possible à son état d’origine. Et même si l’expression « laver son tapis » est utilisée, il n’est surtout pas préconisé de laver un tapis à grande eau, cela ternirait à coup sûr l’éclat de ses couleurs et en détériorerait les fibres. Alors en plus de passer quotidiennement l’aspirateur en mode brossage sur votre tapis, quelques procédés sont efficaces pour maintenir durablement sa beauté sans avoir à le confier à votre teinturier.

Le nettoyage du tapis par injection extraction

Cette méthode est nécessaire une fois chaque année car l’aspirateur, même passé régulièrement, n’arrivera pas à chasser entièrement tous les grains de poussière et la saleté qui se sont incrustés dans le tapis. Un nettoyage en profondeur sera donc apporté par une shampouineuse à injection-extraction par son mécanisme de brossage. Il est conseillé dans ce cas d’utiliser un appareil par mono brosse.

Le nettoyage du tapis par procédé « humide »

Ici, humidifier le tapis ne signifie aucunement le tremper dans l’eau ! Vous utiliserez une éponge qui sera imprégnée d’eau et de savon de Marseille ou encore de savon noir. Et après avoir frotté votre tapis avec ce mélange, vous le rincerez ensuite à l’eau claire additionnée de vinaigre toujours à l’aide de votre éponge. Laissez ensuite sécher à l’air libre.

De la mousse à raser, également efficace !

Enduisez généreusement avec la paume de votre main le tapis d’une bonne couche de mousse à raser. Après une heure au minimum, et avec une éponge propre, vous le frotterez énergiquement. Sinon, vous pouvez aussi laisser agir la mousse pendant la nuit et ne passer l’aspirateur que le lendemain.

Le nettoyage des tapis en laine

L’emploi d’ammoniaque est ici essentiel. Alors prenez auparavant les précautions nécessaires pour ne pas en respirer les émanations et faites un petit test préalable sur un coin de votre tapis afin de vérifier si ses couleurs ne partent pas au contact du produit. Si le tapis supporte bien l’expérience, ajoutez quelques gouttes d’ammoniaque à de l’eau tiède et savonneuse, et bien l’imprégner avec cette préparation à l’aide d’un chiffon. Après quelques minutes, rincez avec un torchon d’eau claire et tiède et séchez ensuite à l’aide d’un gant de toilette absorbant et enfin avec l’air tiède d’un séchoir.

Le nettoyage d’un tapis foncé

Afin de préserver la couleur sombre de votre tapis, appliquez un peu d’essence minérale sur toute sa surface et n’oubliez pas d’enfiler des gants pour protéger vos mains. Après environ une heure de temps de pause du produit, frictionnez vigoureusement votre tapis à l’aide d’un chiffon mouillé. L’aspirateur finira ensuite le travail.

Les derniers plus du nettoyage

Quelle que soit votre manière de procéder pour le nettoyage de votre tapis, finissez toujours par saupoudrer ce dernier de poudre de bicarbonate (évidemment lorsqu’il sera bien sec !), laissez reposer un moment et enfin passez un coup d’aspirateur. Cette astuce ranimera les couleurs de votre tapis !

Ou encore, profitez de l’hiver pour raviver la mine de votre tapis. Vous pourrez en effet le brosser à l’aide de morceaux de neige dure pour un résultat étonnamment efficace !

Mr Komen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *