1

Comment monter un va et vient ?

Le va et vient désigne un dispositif électrique très courant quand il s’agit d’éclairer les cages d’escalier, les grandes salles ou encore les longs couloirs. Il est aussi utilisé pour allumer une ampoule d’un étage à un autre. En fait le système va-et-vient est utilisé pour pouvoir commander une alimentation électrique à partir de deux endroits distincts.

Va-et-vient : quels matériels pour le montage ?

Monter un dispositif électrique en va-et-vient n’est pas difficile à condition de bien respecter les raccordements d’un schéma que vous avez préalablement établi. Pour réaliser le montage du va-et-vient, proprement dit, vous aurez besoin du matériel suivant : 2 interrupteurs à 3 bornes, un tournevis et une pince. Il se pourrait également que vous ayez besoin de dominos et de pinces à dénuder.

Il vous faut par ailleurs de la gaine ICTA en diamètre 16 ou 20. Vous devez aussi vous procurer les câbles électriques suivants : le bleu pour le neutre, le rouge pour la phase, une navette (d’une couleur autre que le bleu, le vert et le jaune) et enfin un vert/jaune pour la terre. Il vous faut également un Dispositif de connexion de luminaire. Pour protéger le tableau électrique du va-et-vient, il vous faut un interrupteur différentiel (type AC) et un point lumineux protégé par un disjoncteur divisionnaire.

Branchement du va-et-vient

monter-va-et-vientAvant de réaliser le branchement interrupteur va et vient faut couper le courant en éteignant le disjoncteur général de la maison. Ensuite, il faut brancher le câble rouge de la phase de l’interrupteur 1 dans la connexion commune. Normalement, vous devrez voir le sigle L. Il faut ensuite procéder à l’installation des navettes entre les deux interrupteurs. Pour cela, il faut brancher les fils électriques dans les bornes adéquates des interrupteurs, en vous servant d’un tournevis d’électricien.

Par la suite, il faut raccorder directement le câble rouge sur le second interrupteur et ensuite, sur la douille du luminaire. Il ne reste plus ensuite qu’à raccorder ce dernier au disjoncteur à l’aide du câble bleu. Etant donné qu’il s’agit d’un courant alternatif, il n’y a donc pas de sens précis entre la phase et le neutre. Pour rappel, l’installation d’un dispositif de va-et-vient est requise quand la pièce à éclairer est très grande ou quand on souhaite pouvoir commander un luminaire, à partir de deux points éloignés.

Zoom sur les divers types de montage électrique

Il existe diverses manières de réaliser un branchement électrique dans une maison individuelle. Pour commencer, il y a l’installation des circuits électriques pour prises de courant, les branchements sont en parallèle. Pour pouvoir allumer ou éteindre un ou plusieurs luminaires, à partir d’un seul endroit, il y a le branchement simple allumage. Si le but est d’allumer ou d’éteindre un même point d’allumage, depuis deux endroits, il y a le branchement double allumage. Pour pouvoir commander une ou plusieurs lampes, depuis deux endroits différents, il y a aussi le système télérupteur. Pour installer une sonnerie, il suffit de placer un branchement alimenté avec une très basse tension. Il existe aussi d’autres branchements électriques notamment la minuterie (pour allumer ou éteindre automatiquement un point de lumière), le détecteur de mouvement ou encore le détecteur d’incendie.

Mr Komen

One Comment

  1. Merci pour l’article. Le montage va et vient c’est pas si dur mais encore faut il avoir quelques notions de base et bien préparer ses travaux de pose ! Merci pour les conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *