0

Comment soigner une bronchiolite ?

comment soigner la brochiolite

Généralement bénigne, la bronchiolite est une maladie qui engendre des problèmes respiratoires chez le bébé et les enfants de bas-âge. Pour la soigner, il est recommandé de faire appel à un spécialiste tout en suivant quelques conseils.

La bronchiolite, un virus contagieux

Touchant les nourrissons et les jeunes enfants, la bronchiolite est un virus qui s’attaque aux bronchioles et aux petites bronches terminales des poumons. L’air ne circule plus correctement, car les bronchioles sont bouchées par les sécrétions.

Très contagieux, le virus responsable de la maladie VRS ou virus respiratoire syncytial se transmet par voie aérienne. Votre enfant peut ainsi le contracter à l’aide d’objets, de baisers ou des mains d’une personne contaminée. Il est à noter que ce virus s’attaque à 30 % des tout-petits de 0 à 2 ans.

Les symptômes de la bronchiolite

bronchiolite, les symptômes

Ce virus se manifeste sous la forme d’un rhume qui se transforme en bronchite. L’air ne circule plus normalement par la suite, car des sécrétions se forment tandis que les bronchioles subissent une inflammation. Une toux sèche accompagnée d’une respiration sifflante, bruyante, un thorax distendu et bloqué, tels sont les principaux symptômes de la bronchiolite.

Perdant l’appétit, les bébés prennent leur biberon avec une gêne respiratoire. Les petits peuvent aussi être victimes de vomissements épuisants causés par la toux.

Si la bronchiolite est considérée comme une maladie bénigne, elle peut néanmoins provoquer de graves répercussions sur les prématurés ou les enfants souffrant d’une pathologie néo-natale. Le mieux est de consulter le plus rapidement un spécialiste pour éviter toute complication.

Traiter une bronchiolite avec des gestes simples

La bronchiolite doit être soignée au plus vite, car elle peut être dangereuse pour le nourrisson. Le pédiatre vous prescrira ainsi la kinésithérapie respiratoire durant laquelle le kinésithérapeute se charge de drainer les mucosités des bronchioles vers les grosses bronches en tapotant et en tapant le thorax de l’enfant. Cette pratique vise à faire tousser et cracher ce dernier.

Le tout-petit tout comme sa maman vivra difficilement cette épreuve rude surtout pour le bébé, mais sa respiration s’améliorera nettement dès la fin de la séance. Les séances se multiplieront pour mieux dégager les bronchioles de votre bout de chou. Afin de faire baisser la température, le pédiatre prescrira également des médicaments.

Après environ 10 jours, votre enfant sera guéri, mais il est fort possible qu’il tousse pendant quelques semaines. Les cas qui requièrent des pauses respiratoires avec une surveillance à l’hôpital et même une assistance respiratoire temporaire sont rares.

Tout au long de sa maladie, vous devez bien surveiller votre enfant en restant le plus longtemps possible auprès de lui, surtout la nuit. Pendant que vous restez à ses côtés, vous devez notamment garder un œil sur sa respiration pour savoir si elle n’est pas trop rapide. Surveillez aussi ses pauses respiratoires et vérifiez s’il a de la fièvre. Au-delà de 38° C de fièvre, il vaut mieux appeler le médecin.

Mr Komen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *