0

Comment faire une fausse blessure ?

Réaliser une fausse blessure est de plus en plus simple. Des techniques sont utilisées par les professionnels de la cinématographie, du monde du spectacle, mais aussi par des particuliers pour faire des blagues ou à l’occasion d’un évènement. Voici une des techniques les plus simples à réaliser.

fausse blessure

Les ingrédients pour réaliser votre fausse blessure

Avant de procéder à la conception d’une fausse blessure, il vous faut réunir les ingrédients nécessaires pour aboutir à un bon travail. Les ingrédients nécessaires ne sont pas difficiles à trouver. Normalement, vous devez les avoir dans votre cuisine. Prenez un peu d’eau, de la farine et une goutte d’huile d’olive. C’est tout.

Les étapes de la conception

La première étape consiste à mélanger les divers ingrédients cités ci-dessus. L’huile d’olive sert à ne pas faire craquer la pâte conçue. Continuer à jauger la proportion farine et huile pour aboutir à une mixtion ni trop sèche ni trop liquide. En vous référant à la couleur de la peau sur laquelle vous allez concevoir la blessure, vous pouvez ajouter un peu de fond de teint.

Passons à la deuxième étape en choisissant la partie du corps où vous voulez appliquer la blessure. Étendez vote mixtion en la tartinant avec une spatule en bois ou un bâton. Si c’est la première fois que vous essayez, optez pour le bras ou la jambe pour faciliter votre travail. Après cela, fondez les rebords en vous appliquant au maximum. N’oubliez pas de garder tout de même de l’épaisseur. Après cela, faites un trou ou une fissure de la forme de votre choix à l’aide d’un couteau pour que ce soit le plus réaliste possible sur la pâte.

La troisième étape requiert un tout petit peu de sens artistique de votre part. Il consiste à appliquer un peu de crayon noir à l’intérieur de la fausse blessure en insistant sur les rebords pour marquer les creux et donner une impression de profondeur. Appliquez ensuite un rouge à lèvres de couleur sang en le tapotant avec un vieux mascara. Insistez également sur les rebords en additionnant au mélange un peu de faux sang. Ce produit est disponible un peu partout.

Une technique de base

Bien entendu, cette technique ne représente que la base. Les plus expérimentés utilisent encore plus d’artifice pour encore plus de réalisme. Mais avec cette technique, vous pourrez déjà facilement tromper et effrayer plus d’un. Vous pouvez aussi additionner des fibres ou un peu de liquide de couleur sang à votre blessure. Rassurez-vous, la fausse blessure sera facilement lavable à l’eau et ne détruira pas votre peau.

Mr Komen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *