0

Comment se sortir de l’interdit bancaire ?

Être sanctionné par un interdit bancaire n’est jamais facile à vivre, surtout dans l’ère que nous vivons actuellement. Cette situation tant redoutée peut arriver à tout le monde. Voici quelques conseils qui proviennent de vraies expériences et qui vous aideront sûrement.

interdit bancaire

Cause d’un interdit bancaire

Nombreux sont ceux qui ont déjà vécu cette situation pénible, mais les causes varient d’une personne à un autre. La plupart de ceux qui ne l’ont jamais vécu pensent qu’une personne en interdit bancaire est de nature irresponsable ou immature. Certes, cette situation d’être en interdit bancaire est une pénalisation résultant en général d’un paiement par des chèques sans provision, mais pour en arriver là, chacun a son histoire.

Pour certains, cela était dû à un mauvais placement d’investissement. Le projet était de rénover une maison pour pouvoir la louer ensuite. Un état des lieux erroné a faussé toutes les prévisions. Après des travaux de plomberie en surplus, la facture était plus élevée que prévu. Du coup, la somme disponible dans le compte était insuffisante. Après un mal entendu, le comptable de la compagnie a tout de même voulu encaissé le chèque, mais trop tôt.

Cela pour vous expliquer que tomber dans cette situation très commune n’est pas forcément directement de votre faute.

Trouver une solution

La première chose à faire est de parler à votre banquier, mais aussi à un expert pour vous conseiller au mieux possible. Cependant, il existe des solutions plus communes. La manière la plus simple est de réapprovisionner votre compte par tous les moyens possibles et de demander à l’entité ou à la personne avec qui vous traitez de représenter le chèque à la banque.

Cette solution étant la plus facile est la seule qui ne demande pas beaucoup de démarches administratives. C’est la procédure la plus machinale qui ne nécessite que quelques minutes au téléphone.

euros

Un autre procédé également pas très compliqué consiste à récupérer vous-même votre chèque chez votre prestataire et lui payer via un autre moyen. Optez pour le paiement par espèce ou par virement bancaire. De cette manière, vous pouvez être plus serein sur le moment de paiement. Cette méthode nécessite juste un peu plus d’effort que la précédente.

Les solutions pas très conseillées

Votre banquier vous conseillera sans doute d’établir une provision sur votre compte. Cela est facile à votre niveau, car vous n’avez plus à vous soucier de rien. Votre banque s’occupera de tout. Cependant, malgré votre non-implication, la procédure s’étalera sur plus de 1 an.

Le quatrième procédé, la plus pénible est d’attendre que ça passe et d’affronter les relances des créanciers pendant cinq longues années. Cela marque un grand manque de maturité. D’une certaine manière, vous n’assumez pas votre dette en refusant de payer.

Mr Komen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *