5

Comment cabrer en moto ?

De manière générale, quasiment tous les hommes ayant une moto ne se limiteront jamais uniquement à la conduire (pas comme les femmes), et essayeront toujours de réaliser certaines figures avec, à commencer par le wheeling. Mais pour y arriver, il faudra tout d’abord maîtriser la technique de base qui est le cabrage de la moto. Justement, nous sommes ici pour nous pencher un peu plus sur cette question. A savoir qu’avec une moto cross, le cabrage est même un geste de base pour le franchissement de certains obstacles (trous, marches, troncs d’arbres, whoops, etc.). Alors, comment cabrer en moto ?

Quelques gestes techniques

cabrage-motoPour un cabrage plus facile de la moto, il sera mieux de se tenir debout sur les cale-pieds. Pour commencer, exercez-vous en vous balançant d’avant en arrière avec une certaine rapidité. Le geste doit être dynamique et fluide en même temps. Lorsque vous vous balancerez vers l’avant de la moto, fléchissez vos genou afin d’exercer une certaine force sur la fourche pour comprimer les amortisseurs avants. Après quoi vous vous redresserez avant de basculer en arrière, en étirant vos jambes et en tirant sur le guidon.

Bien entendu, vous pouvez faire cet exercice sur place, moto sur béquille, mais il sera mieux de le faire tout en roulant, afin de mieux vous familiariser avec la sensation. La surface devra aussi être bien plane pour commencer. Pensez à placer un petit repère (une marque, une pierre ou autre) qui représentera l’endroit où la roue avant devra décoller du sol. Cela veut dire que le fameux mouvement «en avant puis en arrière» devra être amorcé quelques centimètres avant cette marque (un mètre au plus). Exercez-vous autant que nécessaire pour installer un certain automatisme dans le mouvement, en effectuant de nombreux passages.

Le décollage de la roue avant

Une fois les gestes et le mouvement «en avant puis en arrière» bien rodés et bien assimilés, il est temps de passer aux choses sérieuses : essayer de décoller la roue avant du sol. Il s’agira alors de jouer avec l’embrayage et l’accélérateur. Au moment où vous vous basculez en avant, appuyez sur l’embrayage de sorte à le faire patiner. Ensuite, lorsque vous vous basculez en arrière, lâchez l’embrayage et mettez un petit coup de gaz tout de suite après. Attention, un léger coup d’accélérateur suffit, car il sera amplifié par le fameux mouvement, pour cambrer la moto. Une trop grande accélération risque de vous éjecter de la moto ou de la retourner.

Enfin, une fois le cabrage effectué, vous n’avez qu’à appuyer sur l’embrayage ou sur le frein arrière, pour rabattre la roue avant sur le sol.

Quelques infos supplémentaires : Amusez vous mais soyez prudents

– Débutant ou confirmé, n’oubliez pas votre casque. Des sites spécialisés dans le casque de motard comme lacentraleducasque.com vous en proposeront à bon prix.
– Respectez le code de la route et les réglementations spécifiques aux motards.

Mr Komen

5 Comments

  1. Il faut de bons abdos et un bon sens de l’équilibre. Essayez de maintenir votre centre de gravité vers la moto et maintenez une pression constante sur l’accélération.

  2. Je vous remercie pour ces conseils et je me rends aussi compte qu’il vaut mieux peut-être apprendre à patiner d’abord au sol avec son embrayage afin de bien le maitriser avant d’essayer le cabrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *